« Tolérance zéro aux abus sexuels » : Louise Fréchette entreprend une tournée en Afrique

2 mars 2005

Après une visite effectuée au Libéria, la Vice-Secrétaire générale de l'ONU se rendra en Sierra Leone puis en Côte d'Ivoire, pour promouvoir sur le terrain la politique de tolérance zéro décrétée par le Secrétaire général sur les questions relatives aux abus sexuels commis par les Casques bleus.

Chargée de promouvoir sur le terrain la politique de tolérance zéro décrétée par le Secrétaire général sur les questions relatives aux abus sexuels commis par les Casques bleus, la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Louise Fréchette, s'est entretenue aujourd'hui à Monrovia au Libéria avec Joseph Owonibi, Commandant en chef de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL), a indiqué Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général, au Siège de l'ONU à New York.

La formation sur les questions relatives aux abus sexuels, l'amélioration des conditions de vie des Casques bleus et des officiers de police de la MINUL et la nécessité d'accroître le personnel et les ressources d'enquête, ont été au centre de la discussion.

Louise Fréchette avait participé hier à un groupe de travail avec le personnel chargé de ces questions au sein de la Mission, avant de prendre la parole devant l'ensemble des effectifs militaires et civils.

Accompagnée du Représentant spécial du Secrétaire général pour le Libéria, Jacques Klein, la Vice-Secrétaire générale s'était rendue à Greenville pour passer en revue les Casques bleus du contingent éthiopien et saluer le Président du Gouvernement libérien de transition, Gyude Bryant.

Louise Fréchette et Gyude Bryant ont évoqué les préparatifs des élections nationales, dont la tenue est prévue le 11 octobre prochain, l'insuffisance des donations en faveur de la réinsertion des anciens combattants, les progrès accomplis dans la restructuration et la formation des forces armées libériennes et la nécessité de faire régner transparence et responsabilité dans le fonctionnement des institutions démocratiques.

Jacques Klein avait souligné pour sa part que toute allégation d'exploitation ou d'abus sexuels ferait l'objet de la plus grande attention.

Monrovia constitue la première étape de la tournée des missions de maintien de la paix des Nations Unies qu'entreprend actuellement Louise Fréchette. Elle se rendra demain en Sierra Leone et puis en Côte d'Ivoire (voir le communiqué de l’ONUCI paru aujourd’hui).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.