Droits des femmes : la Russie a encore des progrès à faire, selon un expert de l'ONU

27 décembre 2004

Malgré des progrès, la Russie a encore beaucoup à faire pour améliorer les droits des femmes, selon un expert de l'ONU qui affirme que la question de la violence contre les femmes reste une faible priorité de l'Etat russe et qui exhorte le Gouvernement à amender la Constitution pour la rendre conforme au droit international.

Même si la Russie a mené au cours de la dernière décennie des changements administratifs et législatifs qui ont permis d'améliorer leur situation, la violence à l'égard des femmes - en particulier à la maison – continue de faire des milliers de victimes chaque année, a déclaré Yakin Ertürk, Rapporteur spéciale de la Commission des droits de l'homme sur la violence contre les femmes, lors de sa visite effectuée en Fédération de Russie du 17 au 24 octobre, indique un communiqué du Haut Commissariat aux droits de l'homme (HCDH) (en anglais) publié le 24 décembre.

« La violence contre les femmes et la discrimination à leur égard reste encore une faible priorité de l'Etat » russe, a expliqué Yakin Ertürk, ajoutant « qu'une loi nationale sur la violence domestique, présentée à la Douma – le Parlement russe - n'avait pas été adoptée » et que la « Commission de la femme, en charge de promouvoir l'égalité entre les sexes, avait été supprimée cette année ».

Dans sa déclaration, la Rapporteure a notamment attiré l'attention sur la situation en Tchétchénie où des femmes sont détenues arbitrairement et torturées et où d'autres sont portées disparues.

Saluant l'adoption du Protocole optionnel à la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, la Rapporteure a établi une liste de recommandations. Elle propose notamment un amendement à la Constitution russe afin de l'aligner sur le droit international, l'adoption de lois pénales faisant de la violence domestique un crime et la création d'abris pour les femmes qui en auraient besoin.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.