HCR : l'Italie ouvre ses portes aux 13 demandeurs d'asile bloqués en mer

26 octobre 2004

La situation des 13 demandeurs d'asile kurdes turcs bloqués depuis plus de deux semaines sur un navire allemand après avoir été rejetés par l'Italie puis par Malte a connu une issue saluée par l'agence de l'ONU pour les réfugiés, après que l'Italie a décidé d'ouvrir ses portes et de leur laisser la possibilité de déposer une demande d'asile.

"Samedi matin, des membres du personnel du HCR, le Haut Commissariat aux réfugiés de l'ONU, dépêchés de Malte et d'Italie, ont appris avec soulagement la nouvelle que le Gouvernement italien avait accepté le retour des 13 demandeurs d'asile bloqués à bord du navire cargo Lydia Oldendorff, mouillant au large de Malte", a informé aujourd'hui la porte parole de l'agence, Jennifer Pagonis, lors de son point avec la presse au Siège de l'ONU à Genève.

Vendredi dernier, le HCR avait attiré l'attention sur le sort de ces 13 hommes, se disant être des Kurdes turcs, bloqués depuis près de deux semaines sur un navire en Méditerranée, après s'être vus refuser l'autorisation de demander l'asile en Italie puis à Malte (voir notre dépêche du 22 octobre).

Le navire est parti peu après et est arrivé dans le port sicilien d'Augusta dans la soirée de samedi, avec les deux membres du HCR à bord, a précisé la porte parole du HCR.

L'agence indique qu'après examens médicaux, les demandeurs ont été transférés vers le centre de Caltanissetta, en Sicile, qui est fermé, et qu'ils seraient bientôt redirigés vers un centre ouvert, en milieu de semaine.

"Malgré les épreuves psychologiques et physiques très difficiles qu'ils ont enduré, les demandeurs d'asile semblaient être en assez bonne santé, et manifestement très soulagés de quitter le bateau", a dit Jennifer Pagonis.

"Le HCR se félicite de la décision du Gouvernement italien de finalement recevoir ces 13 demandeurs d'asile, et de remplir ainsi ses obligations juridiques aux termes du droit international et européen", a déclaré la porte-parole, qui a aussi exprimé sa reconnaissance au propriétaire du bateau, au capitaine et à l'équipage pour leur patience et la façon responsable dont il avaient géré cet épisode difficile.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.