Afghanistan : mise en place d'un groupe d'enquête de l'ONU à la demande du JEMB

11 octobre 2004

L'autorité électorale administrant le scrutin afghan, le JEMB, a annoncé aujourd'hui à Kaboul avoir demandé à l'ONU, qui a accédé à sa demande, de mettre en place un groupe d'experts électoraux indépendants chargé d'enquêter sur le bien-fondé des plaintes qu'elle a reçues de la part de candidats aux élections présidentielles.

p>

Le JEMB [acronyme anglais désignant l'Organe mixte d'administration des élections] indique, dans un communiqué (en anglais) publié aujourd'hui, qu'à la suite de longues discussions menées hier sur les difficultés et irrégularités survenues le jour des élections ainsi que des plaintes déposées par les candidats, il avait décidé de demander à l'ONU de mettre en place un groupe d'experts électoraux indépendants qui procèdera à une enquête exhaustive des plaintes et présentera ses recommandations quant à l'arbitrage à opérer.

Les membres du Groupe ont d'ores et déjà été désignés par l'ONU. Il s'agit de Craig Jenness, un ancien diplomate canadien et un juriste expérimenté qui a été impliqué dans de nombreux électoraux au cours de la dernière décennie, de Staffan Darnolf, un spécialiste en gestion d'élections suédois qui a participé à des équipes électorales dans des situations d'après conflits dans les Balkans et en Afrique.

Le JEMB, qui a accepté ces deux premières nominations, a également demandé à l'Union européenne de l'aider à identifier un troisième expert dont le nom devrait être annoncé rapidement.

Le travail du Groupe d'enquête viendra compléter celui déjà entamé par le service des plaintes et investigations du JEMB, lequel lui a donné pour instruction de s'attacher à identifier les questions qui pourraient justifier que certaines urnes électorales soient au moins provisoirement écartées du processus de décompte des voix qui pourra ainsi se poursuivre simultanément à l'enquête.

Par ailleurs, le JEMB demande aux candidats présidentiels de déposer leurs plaintes détaillées d'ici à 18 heures demain de telle sorte que les experts puissent les examiner «immédiatement et attentivement.» Il indique qu'il publiera une déclaration finale sur les élections, une fois reçus les résultats officieux de son Secrétariat et le rapport qui sera rendu public par le Groupe d'experts.

En introduction de sa déclaration, l'autorité électorale se dit extrêmement satisfaite du niveau de participation des électeurs et du fait qu'ils aient pu exercer leur droit de vote dans un environnement paisible.

« Nous remercions les électeurs pour leur détermination à ouvrir un nouveau chapitre de l'histoire de l'Afghanistan et sommes reconnaissants aux forces de sécurité deleurs efforts incessants pour assurer la sûreté des bureaux de vote », déclare le JEMB.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.