Donnons les moyens aux jeunes d'assumer leurs responsabilités, plaide Kofi Annan

12 août 2004

Aujourd'hui, Journée mondiale de la Jeunesse, le Secrétaire général de l'ONU met l'accent sur l'interdépendance croissante des générations et les responsabilités accrues qui incomberont à la jeunesse dans des sociétés où le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus aura triplé d'ici à 2050.

« Près de la moitié de la population mondiale a moins de 25 ans, et le nombre de jeunes n'a jamais été aussi élevé. Parallèlement, d'ici à 2050, le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus aura triplé pour atteindre près de 1,9 milliard. Si nous voulons préparer l'avenir, nous devons encourager la solidarité entre les générations aujourd'hui », indique Kofi Annan dans son message adressé à l'occasion de la Journée internationale de la jeunesse, célébrée aujourd'hui

Sur le thème retenu cette année, « Les jeunes et la solidarité entre les générations », le Secrétaire général souligne que « dans 20 ans, ce sont ces jeunes qui, parvenus à l'âge adulte, subviendront aux besoins d'un nombre sans cesse croissant de personnes à charge : leurs enfants bien sûr mais aussi leurs parents. »

« Ils comprennent toute l'importance des responsabilités qui seront les leurs mais ils ne pourront s'en acquitter que si nous investissons maintenant dans leur avenir et que nous veillons à leur donner les connaissances et les qualifications qui leur permettront de tirer parti des occasions qui s'offrent à eux » poursuit Kofi Annan.

Il fait remarquer que « dans la plupart des sociétés, les personnes âgées continuent à jouer un rôle actif, mais que la dépendance entre les générations ne fera que croître » et que « le vieillissement de la population intéresse les jeunes au premier chef », précisant que « l'Assemblée générale examinera la question l'année prochaine dans le cadre de l'examen décennal qu'elle consacrera au Programme d'action mondial pour la jeunesse à l'horizon 2000 et au-delà », qui a été adopté en 1995.

« J'encourage tous ceux qui célèbrent la Journée internationale de la jeunesse, y compris les très nombreux jeunes réunis à Barcelone à l'occasion du troisième Festival mondial de la jeunesse, à apporter leur pierre à l'édifice. Il nous appartient de mettre en valeur les talents et la sagesse de chacun et de construire une société ouverte à tous les âges », déclare Kofi Annan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.