Conférence au Soudan sur l'administration locale du Darfour à l'initiative du Gouvernement

Conférence au Soudan sur l'administration locale du Darfour à l'initiative du Gouvernement

media:entermedia_image:35a21449-7592-4622-ba0e-82b2d5302432
Au Soudan, se déroule aujourd'hui et demain une conférence sur l'administration locale des trois régions du Darfour, une réunion organisée par le Gouvernement auquel assistait ce matin le Représentant de l'ONU qui y voit une nouvelle étape dans la mise en oeuvre du Plan d'action récemment signé.

Le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour le Soudan, Jan Pronk, a assisté ce matin à Khartoum à l'ouverture d'une conférence de deux jours organisée par le Gouvernement du Soudan, a indiqué aujourd'hui le porte-parole de l'ONU à New York, Fred Eckhard.

Ce rassemblement auquel participent le Président soudanais Omar al-Bashir, des membres de son gouvernement mais aussi des chefs de tribus et de communautés du Darfour, a pour objectif d'examiner un projet de loi portant sur l'administration locale dans les trois Etats du Darfour.

Les discussions porteront d'une part sur ce projet qui a fait l'objet de consultations préalables des dirigeants locaux mais aussi sur d'autres projets de textes législatifs consacrés au rôle de l'administration traditionnelle dans le processus de désarmement et dans la réconciliation sociale au Darfour.

Jan Pronk s'est déclaré très favorable à la tenue de cette réunion comme à la participation des chefs traditionnels à la discussion sur les réformes nécessaires au rétablissement de la paix et de la stabilité au Darfour. Il a déclaré qu'il s'agissait d'une mesure positive qui va dans le sens des engagements pris par le Gouvernement dans le cadre du Plan d'action pour le Darfour.

Le 5 juillet, Jan Pronk et le Ministre, qui co-président le Mécanisme de contrôle établi dans le cadre des accords ONU/Soudan du 3 juillet dernier, ont signé un ensemble détaillé de mesures devant être prises dans les 30 prochains jours de façon à « commencer à désarmer les Janjaouites et autres groupes hors-la-loi, améliorer la situation sécuritaire au Darfour et répondre à la crise humanitaire. » Ce Plan d'action a ensuite été approuvé par le Conseil des ministres, le 8 août, puis transmis officiellement hier au Secrétaire général de l'ONU et au Président du Soudan.

« Si ce texte était mis en application », avait déclaré Jan Pronk, une fois l'accord sur le Plan conclu, « j'ai grand espoir que le Conseil de sécurité parviendra à la conclusion que des progrès substantiels auront été réalisés et qu'il ne sera pas nécessaire de prendre des mesures supplémentaires ».

Plus tôt dans la matinée, le Représentant spécial avait fait le point, lors d'une rencontre avec la presse sur le mandat de la mission de l'ONU dans le pays ainsi que sur son rôle et ses activités.

Dans la soirée, il est prévu qu'il rencontre le Ministre des Affaires étrangères du Soudan, Mustafa Ismail, pour préparer la réunion du Mécanisme mixte de mise en oeuvre des engagements pris le 3 juillet, réunion qui aura lieu demain à 19 h 30, heure locale.