La marée haute dans la Baie du Bengale risque d'empêcher la décrue au Bangladesh

26 juillet 2004

Le Programme alimentaire de l'ONU (PAM) prévient que le Bangladesh pourrait connaître une crise humanitaire de première ampleur du fait de la poursuite des inondations, les fortes pluies ayant empêché le niveau des eaux de descendre.

Le PAM, (Programme alimentaire mondial) est « particulièrement préoccupé par la prochaine marée haute dans la Baie du Bengale, devant intervenir au début du mois d'août, qui limiterait considérablement l'écoulement des eaux des inondations vers la mer », a déclaré aujourd'hui le porte-parole de l'ONU, Fred Eckhard lors de son point quotidien avec la presse à New York.

« Les inondations des récents mois ont détruit une grande partie des récoltes en riz du pays, ainsi que les stocks de nourriture de nombreux foyer», a-t-il précisé, ajoutant que le PAM venait de distribuer 24 tonnes de biscuits à forte valeur énergétique dans trois districts du Nord, et s'apprêtait à y distribuer 3000 tonnes de riz.

Par ailleurs, le Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA) indique, dans un communiqué paru aujourd'hui, que le district de Dhaka était en état d'alerte, certaines zones urbaines étant déjà sous l'eau.

Le gouvernement du Bangladesh continue d'avoir besoin d'une assistance internationale, et « encourage l'ONU et la communauté des organisation non gouvernementales (ONG) à soutenir ses efforts », indique OCHA.

Le niveau d'alerte se maintient autour du bassin du Gange et du fleuve Megna, tandis qu'une amorce de décrue s'est faite sentir dans la région de Brahmapoutre-Jamouna, précise également OCHA, qui indique qu'une évaluation consolidée de 29 districts affectés par les inondations sera bientôt disponible.

L'OMS continue une évaluation épidémiologique avec le ministère de la Santé et du Bien-être familial et fournit une assistance d'urgence.

Pour sa part, l'UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l'enfance) a fourni 1 million de comprimés de purification de l'eau, des produits désinfectants et de la nourriture pour enfant, soit l'équivalent de 100 000 dollars en aide humanitaire au gouvernement du Bangladesh, indique OCHA.

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.