Autorisation de transit de l'aide humanitaire par la Libye vers le Darfour accordé par Tripoli à l'ONU

Autorisation de transit de l'aide humanitaire par la Libye vers le Darfour accordé par Tripoli à l'ONU

media:entermedia_image:64e01a94-1487-47c0-b967-e285d941b38d
Le PAM (Programme alimentaire de l'ONU) et le Gouvernement de Libye viennent de signer un accord instaurant un corridor humanitaire sur le territoire et dans l'espace aérien libyens facilitant l'accès aux populations du Darfour, cette province de l'Ouest du Soudan où conflits et attaques ont entraîné le déplacement de 1,2 millions de personnes à l'intérieur du pays et 175 000 en direction du Tchad voisin.

Le PAM (Programme alimentaire de l'ONU) et le Gouvernement de Libye viennent de signer un accord instaurant un corridor humanitaire sur le territoire et dans l'espace aérien libyens facilitant l'accès aux populations du Darfour, cette province de l'Ouest du Soudan (carte) où conflits et attaques ont entrainé le déplacement de 1,2 millions de personnes à l'intérieur du pays et 175 000 en direction du Tchad voisin.

Dans ce que le PAM qualifie d'accord qui fera date, la Libye a décidé d'autoriser l'acheminement, que ce soit par air, terre ou voie fluviale à travers son territoire, de vivres et autres fournitures humanitaires à destination de l'Est du Tchad ou des trois Etats du Darfour à l'Ouest du Soudan ainsi que d'autres pays africains, indique le communiqué (en anglais) de l'agence.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants de ce que le gouvernement de Libye ait répondu à notre appel à l'aide en faveur de ce qui est l'une des plus grandes crises humanitaires du monde aujourd'hui », a déclaré John Powell, l'assistant du Directeur exécutif adjoint du PAM, lors d'une conférence de presse qui a eu lieu à Tripoli, la capitale libyenne.

La première livraison de 450 tonnes de farine en provenance de Suisse devrait arriver dans le port libyen de Tripoli de Benghazi au début du mois d'août et sera suivie d'un don américain.