Versement de dons pour les activités du HCR en faveur des réfugiés du Darfour au Tchad

9 juillet 2004

Alors que l'agence de l'ONU pour les réfugiés signale des arrivées sporadiques de réfugiés dans ses camps du Tchad, de récentes contributions des Etats-Unis, du Pays-Bas, du Luxembourg et de la Nouvelle Zélande ont porté son budget à 50% des ses besoins.

Le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR), qui a indiqué aujourd'hui lors d'un point avec la presse à Genève qu'il projette d'ouvrir son 9e camp dans l'Est du Tchad la semaine prochaine et de faire partir de la ville frontière de Bahia un premier convoi de réfugiés vers ce nouveau camp de Oure Cassoni, lundi prochain, signale également des arrivées sporadiques à Bahia de réfugiés en provenance du Darfour (carte).

« Mercredi, trois familles soit 30 personnes, la plupart des femmes et des enfants, sont arrivés à Bahia […] et nous ont raconté qu'elles étaient venues au Tchad parce qu'elles avaient épuisé leur nourriture dans les montagnes où elles se cachaient depuis des mois et aussi parce qu'elles avaient entendu dire que des parents se trouvaient au Tchad », a expliqué aujourd'hui à Genève le porte-parole du HCR, Ron Redmond.

Il a ajouté que « ces familles s'étaient enfuies de leur village d'Aboulia, il y a six mois, quand celui-ci a été attaqué par des avions et plus de 100 miliciens à dos de chameau et à cheval qui ont tiré sur les villageois, ont volé le bétail et brûlé les maisons. »

« L'une des femmes a indiqué avoir vu des miliciens violer des fillettes dans le village pendant l'attaque et que quatre d'entre elles avaient été enlevées et que l'on n'avait plus entendu parler d'elles depuis », a également raconté Ron Redmond.

Il a également signalé l'arivée de réfugiés plus au sud, au site d'Am Nabad. Il y quelques jours 600 réfugiés sont arrivés de la ville frontière de Tine et 300 autres de la ville d'Amdour.

Ron Redmon a indiqué que le HCR allait transporter dès la semaine prochaine par voie aérienne près de 180 tonnes de matériel de secours prélevé sur ses stocks au Danemark. Il a précisé qu'il avait transporté jusqu'à ce jour plus de 2000 tonnes de fournitures au Tchad depuis le début de l'année.

Sur les 55,8 millions de dollars dont nous avons besoin pour nos activités au Tchad, nous en avons reçu désormais reçu près de 27, 8 dont de récentes contributions des Etats-Unis à hauteur de 8 millions de dollars, 636 943 dollars de la Nouvelle-Zélande, 555 000 dollars des Pays-Bas et 121 000 dollars du Luxembourg.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.