Vanessa Redgrave, en visite en Palestine, appelle à aider l'agence de l'ONU pour les réfugiés

1 juillet 2004

L'actrice et militante des droits de l'homme Vanessa Redgrave, qui effectue actuellement sa première visite en Palestine, a lancé un appel aux donateurs pour qu'ils répondent de façon plus substantielle à l'appel d'urgence 2004 de l'agence de l'ONU pour les réfugiés en Palestine, qui n'a recueilli pour l'instant que des promesses de contributions ne couvrant que 30% des besoins.

Vanessa Redgrave a lancé son appel depuis Jérusalem où elle tenait une conférence de presse, indique aujourd'hui l'UNRWA, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient, dans un communiqué.

L'actrice qui milite depuis près de 30 ans en faveur de la paix et de la justice au Moyen-Orient, est également Ambassadrice de bonne volonté de l'UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance. Pendant son séjour en Palestine, elle a visité les camps de réfugiés surpeuplés de la bande de Gaza et a pu se rendre compte par elle-même des conditions d'existence dans ces camps. Elle a également visité un dispensaire géré par l'UNRWA et participé à des discussions communautaires de femmes qui ont porté sur les difficultés de leurs vies sous occupation, indique également le communiqué.

Dans le cadre d'un important programme culturel, Mme Redgrave et le violoniste et compositeur britannique Stephen Bentley du Quatuor InKlein se produiront devant les enfants du camp de réfugiés de Kalandia. M. Bentley donnera également une master class de violon au Conservatoire national de musique du village Emmaus tandis qu'un court programme de lectures par Vanessa Redgrave est prévu au théâtre Al Kasabah à Ramallah.

Le financement qui fait actuellement défaut à l'UNRWA est destiné à apporter une aide alimentaire à plus d'un million de personnes vivant dans les Territoires palestiniens occupés, à procurer des emplois aux chefs de famille, à reloger plus de 21 000 personnes qui ont perdu leur foyer au cours des trois dernières années et apporter un soutien psychologique aux enfants traumatisés par leur expérience de la violence, explique le communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.