Le retrait israélien de Gaza, première étape vers « la solution des deux Etats », selon Terje Roed-Larsen

25 octobre 2004
Terje Roed-Larsen

Encouragé par les remarques du Premier ministre israélien qui réitérait son soutien à un Etat palestinien et sa volonté de ne pas gouverner des millions de Palestiniens, le Coordonnateur de l'ONU pour le Moyen Orient souligne que « la solution des deux Etats » passe d'abord par un retrait total de Gaza et l'abandon des colonies en Cisjordanie.

Encouragé par les remarques du Premier ministre israélien réitérait son soutien à un Etat palestinien et sa volonté de ne pas gouverner des millions de Palestiniens, le Coordonnateur de l'ONU pour le Moyen Orient souligne que « la solution des deux Etats » passe d'abord par un retrait total de Gaza et l'abandon des colonies en Cisjordanie.

Le Coordonnateur spécial de l'ONU pour le processus de paix au Moyen Orient, Terje Roed Larsen, s'est félicité du message délivré aujourd'hui par le Premier Ministre d'Israël, Ariel Sharon, à la Knesset, « exprimant son souhait de ne pas gouverner des millions de Palestiniens » et « soulignant qu'Israël était une démocratie et que l'initiative de désengagement était une porte ouverte vers une nouvelle réalité », indique un communiqué du Bureau du Coordonnateur spécial.

Selon les informations parues dans la presse, le Premier Ministre présentait aujourd'hui au Parlement israélien son plan de retrait unilatéral de Gaza qui doit s'accompagner du départ de tous les colons de la Bande de Gaza.

Terje Roed Larsen se dit encouragé de ce que le Premier Ministre a réitéré son soutien à un Etat palestinien et de ce qu'il est disposé à prendre des mesures difficiles à cette fin.

Réitérant sa position exprimée lors d'une allocution prononcée aujourd'hui à Jérusalem (voir notre dépêche d'aujourd'hui), Terje Roed-Larsen a « confirmé sa ferme conviction que la seule solution viable à ce conflit est la solution des deux Etats ».

Le Coordonnateur spécial a souligné par ailleurs que la Feuille de route était la seule voie vers cet objectif et précisé « qu'un retrait total de la Bande de Gaza, accompagné d'un départ des colonies en Cisjordanie » était la première étape à aborder pour accélérer le processus conduisant à la pleine mise en oeuvre de ses objectifs.

La Feuille de route est le plan de paix soutenu par les Etats-Unis, l'ONU, la Russie et l'Union européenne, les quatre entités désignées par le terme de Quatuor, qui recherchent un règlement permanent du conflit israélo-palestinien, prévoyant que chaque partie adopte des mesures successives et parallèles aboutissant à la création d'un Etat palestinien coexistant pacifiquement avec Israël.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.