Kosovo : 270 personnes arrêtées par la police de l'ONU après les violences du mois de mars

Kosovo : 270 personnes arrêtées par la police de l'ONU après les violences du mois de mars

carte du Kosovo
La police des Nations Unies au Kosovo a arrêté environ 270 personnes soupçonnées d'être impliquées dans les violences meurtrières du mois de mars dernier, a annoncé jeudi un porte-parole de l'ONU.

Les procureurs internationaux ont commencé à traiter 52 cas parmi les plus sérieux, a déclaré Stéphane Dujarric, lors de son point de presse quotidien au siège des Nations Unies, à New York. Il a précisé que 26 prévenus étaient impliqués dans les 52 cas, dont 18 sont déjà en détention.

Une vague de violences avait éclaté au Kosovo, entre les 17 et 20 mars derniers, après la mort de trois enfants albanais, faisant 19 morts, des centaines de blessés et endommagé ou détruit de nombreuses maisons serbes, ainsi que des sites culturels et religieux.