Développement durable : conférence de l'ONU sur les petits Etats insulaires à Maurice en janvier 2005

Développement durable : conférence de l'ONU sur les petits Etats insulaires à Maurice en janvier 2005

Anwarul K. Chowdhury
La Conférence internationale chargée d'examiner l'application, dix ans après, du Programme d'action de la Barbade pour le développement durable des petits États insulaires en développement, se tiendra à Maurice du 10 au 14 janvier 2005, a décidé, jeudi à New York, l'Assemblée générale des Nations Unies.

L'Assemblée générale, qui était réunie en séance plénière, a par ailleurs proclamé 2005 « Année internationale de la physique ».

Le Programme d'action pour les petits États insulaires, adopté en 1994 à l'issue de la Conférence de la Barbade, n'a été que partiellement mis en œuvre, en raison notamment de la diminution de l'aide extérieure au cours de la dernière décennie. Il vise le développement durable des petits Etats insulaires en développement en tenant compte de la vulnérabilité due à leur petite taille, leur éloignement, leur fragilité face aux catastrophes naturelles, la fragilité de leurs écosystèmes et du manque de ressources naturelles et d'eau potable.

La conférence prévue à Maurice doit également se consacrer à des questions aussi cruciales pour l'avenir des petits États insulaires que la bonne gouvernance, la sécurité, le tourisme, le commerce, les transports, les communications ou la pandémie du VIH/sida.

Le Secrétaire général de la Conférence de Maurice, Anwarul Chowdhury, a souligné que cet événenement devrait donner un souffle nouveau à la coopération internationale sur ces différents sujets.