Acte terroriste en Afghanistan : condamnations de Kofi Annan et du Président du Conseil de sécurité

10 juin 2004

Le Secrétaire général et le président du Conseil de sécurité des Nations Unies ont condamné, jeudi à New York, l'attaque qui a causé la mort, la nuit précédente près de Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan, de onze employés de construction chinois et de leur garde afghan et blessé cinq autres.

Le Secrétaire général et le président du Conseil de sécurité des Nations Unies ont condamné, jeudi à New York, l'attaque qui a causé la mort, la nuit précédente près de Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan (carte), de onze employés de construction chinois et de leur garde afghan et blessé cinq autres.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, s'est déclaré « choqué » par cette « acte atroce et méprisable », qu'il condamne, contre des civils sans arme, souligne son porte-parole, dans un communiqué.

Dans une déclaration à la presse, le Président du Conseil de sécurité, le Philippin Lauro L. Baja, « condamne dans les termes les plus vigoureux » cette « attaque terroriste ».

Le Secrétaire général et le Président du Conseil de sécurité ont adressé leurs condoléances aux familles des victimes ainsi qu'au Gouvernement de la République populaire de Chine.

Ces condamnations s'ajoutent à celle, un peu plus tôt, du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Afghanistan, Jean Arnault, qui est également Chef de la Mission des Nations Unies pour l'Afghanistan (MANUA).

Cette attaque intervient après une série « d'autres incidents dirigés contre ceux qui oeuvrent à l'appui du processus de paix de Bonn », ajoute Kofi Annan, qui appelle le Gouvernement afghan, la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) de l'OTAN et les forces de la Coalition à « prendre les mesures nécessaires » pour résoudre les problèmes de sécurité.

De son côté, M. Lauro L. Baja exhorte tous les Etats, conformément à leurs obligations qui découlent de la résolution 1373 (2001) du Conseil de sécurité, à « coopérer activement aux efforts visant à trouver et présenter devant la justice les auteurs, les organisateurs et les parrains de cette attaque ».

« Les membres du Conseil de sécurité réaffirment que le terrorisme sous toutes ses formes constitue une des menaces les plus sérieuses contre la paix et la sécurité internationales et que tous les actes terroristes sont criminels et injustifiables, quels qu'en soient les motivations et les auteurs », déclare Lauro L. Baja.

---

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.