Kofi Annan espère que l'assassinat d' Ezzedine Salim ne compromettra pas les efforts de paix

17 mai 2004

Tandis que le Conseiller spécial de l'ONU participait à une réunion d'urgence avec l'administrateur américain en Iraq et le Conseil de gouvernement iraquien après l'assassinat du Président du Conseil, le Secrétaire général de l'ONU a indiqué son intention de continuer à n'envoyer qu'un nombre limité de collaborateurs de l'ONU bénéficiant d'une protection maximum.

Le porte-parole de l'ONU à New York a indiqué aujourd'hui que le Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU, Lakhdar Brahimi, l'administrateur américain, Paul Bremer ont participé à une réunion d'urgence avec des membres du Conseil de gouvernement iraquien, ce matin à Bagdad après que son Président en exercice, Ezzedine Salim, ait trouvé la mort lors de l'explosion d'une voiture piégée.

Par ailleurs, le Secrétaire général de l'ONU interrogé à sa sortie du Conseil de sécurité, indiquait que le retour de l'ONU n'était pas prévu pour l'immédiat et que, compte tenu des conditions de sécurité extrêmement dangereuses, ce que l'attentat qui s'est produit dans l'environnement immédiat de ladite Zone verte, placée sous haute protection, l'ONU qui n'avait envoyé en Iraq qu'un groupe restreint de collaborateurs, entourés de dispositifs de sécurité et de protection très stricts, allait continuer « à fonctionner de cette façon prudente » voire précautionneuse, « sans envoyer du personnel supplémentaire pour y travailler comme si de rien n'était. »

« L'atmosphère et la situation en matière de sécurité ne nous permettent pas cela », a-t-il ajouté.

Interrogé sur les effets de cet événement sur le travail de son Conseiller spécial, Kofi Annan a fait remarquer que cet assassinat venait juste de se produire, impliquant qu'il était un peu tôt pour en évaluer les conséquences. Il a indiqué que M. Brahimi poursuivait ses efforts.

« J'espère que cela ne va pas venir les perturber », a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.