Lakhdar Brahimi et une deuxième équipe de l'ONU sont arrivés aujourd'hui en Iraq

Lakhdar Brahimi et une deuxième équipe de l'ONU sont arrivés aujourd'hui en Iraq

Lakhdar Brahimi
L'ONU, qui, par mesure de sécurité, annonce systématiquement après coup l'arrivée de ses équipes en Iraq, a indiqué que le Conseiller Spécial du Secrétaire général avait rejoint cet après midi, heure de Bagdad, la capitale iraquienne.

Il y a retrouvé le groupe d'assistance électorale de l'ONU conduite par Carina Perelli, qui a lui aussi quitté discrètement New York et dont la présence n'a été signalée en Iraq qu'une fois arrivée sans encombre à Bagdad, le 26 mars au matin, heure de New York, selon les informations fournies à ce moment-là par le porte-parole de l'ONU.

Le Conseiller spécial Lakdhar Brahimi et son équipe coopèrera avec les parties pendant la période de transition, a indiqué aujourd'hui l'ONU. Les préparatifs des mois qui viennent doivent déboucher, selon l'accord conclu entre l'Autorité provisoire de la coalition pilotée par les Etats-Unis, sur un transfert de souveraineté le 30 juin prochain à un gouvernement iraquien intérimaire.

Le départ pour l'Iraq des deux équipes, placées l'une et l'autre sous l'autorité de M. Brahimi, a été initié après que le Secrétaire général ait reçu par lettre des demandes dans ce sens émanant du Conseil de gouvernement iraquien et de l'Autorité provisoire de la Coalition.

Le Secrétaire général a alors indiqué que des équipes de l'ONU partiraient pour l'Iraq aussitôt que possible, une décision que le Conseil de sécurité a appuyée « énergiquement » dans une déclaration le 24 mars dernier.