Le Grand Mufti de Bosnie-Herzégovine et un cardinal français lauréats du Prix de l'UNESCO pour la recherche de la paix

25 mars 2004

Le Grand Mufti de Bosnie-Herzégovine, Mustafa Ceric et le Cardinal catholique Roger Etchegaray, ancien Président du Conseil pontifical Justice et Paix, ont été désignés aujourd'hui lauréats 2003 du Prix Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de l'UNESCO par un jury international présidé par Henry Kissinger, ancien Secrétaire d'Etat américain et Prix Nobel de la paix.

En annonçant ce choix, Henry Kissinger a déclaré : « Ces deux personnalités religieuses ont été choisies en reconnaissance de leur action en faveur du dialogue entre les religions, de la tolérance et de la paix. Le jury considère que la réconciliation entre les perspectives religieuses sera un des grands défis de notre temps », indique un communiqué de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

« Ce défi est particulièrement important pour le pays de Félix Houphouët-Boigny [la Côte d'Ivoire], le créateur du Prix. La réconciliation entre musulmans et chrétiens y est fondamentale si l'on veut éviter un bain de sang, mais nous avons pensé à l'importance de cette réconciliation religieuse pour l'humanité dans son ensemble », a ajouté l'ancien Secrétaire d'Etat.

Le Secrétaire exécutif du prix, Alioune Traore, a expliqué qu'il s'agit aussi pour le jury « d'envoyer à la communauté internationale un signal fort en faveur du dialogue inter-religieux, fondement essentiel de la paix et de la compréhension entre les peuples et les nations. »

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.