Les résultats de l'équipe de l'ONU sur les élections en Iraq sont prometteurs, indique Lakhdar Brahimi

19 février 2004

Les résultats de l'équipe de l'ONU, envoyée en Iraq pour y étudier la question des élections, sont prometteurs, indique Lakhdar Brahimi.

« Compte tenu du fait que nous avons été sur place seulement pendant une semaine, que nous ne sommes plus en Iraq depuis longtemps et que beaucoup de choses, et certaines pas forcément très bonnes, sont en cours, cela a été une mission réussie et prometteuse », a déclaré le Conseiller spécial du Secrétaire général de l'ONU, Lakhdar Brahimi,répondant à des journalistes ce matin à son arrivée au siège de l'ONU.

A une question soulevant l'impossibilité d'organiser des élections avant le 30 juin était désormais un fait acquis, M. Brahimi a indiqué qu'il ne savait pas s'il s'agissait ou non d'un fait acquis et qu'il attendait de discuter avec le Secrétaire général et de l'informer des entretiens que l'équipe avait eus, avant de décider quel était le conseil qu'il pouvait donner.

« C'est une situation compliquée, a-t-il ajouté, les Iraquiens ont une grande confiance dans l'ONU et je suis sûre que l'Organisation va essayer de les aider. »

Interrogé sur la réceptivité de l'ayatollah Ali al-Sistani aux recommandations de l'ONU, M. Brahimi a indiqué qu'il espérait que « tout le monde nous écoutera. »

« L'ayatollah Sistani – et je pense, tout le monde – réalise que les Nations Unions n'ont d'autre objectif que de les aider et que si nous ne pouvons pas leur dire quelque chose, c'est parce que ce n'est pas l'intérêt de l'Iraq. »

M. Brahimi participait ce matin à une réunion du Secrétaire général Kofi Annan avec le groupe dit des « Amis de l'Iraq », composé d'une quarantaine de pays et institutions.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.