Soudan : l'Envoyé spécial de l'ONU en quête d'un « cessez-le-feu humanitaire » dans le Darfour

12 février 2004
Tom Vraalsen, Envoyé spécial pour les affaires humanitaires au Soudan

Saisissant l'opportunité offerte par la promesse du Président soudanais de permettre aux équipes humanitaires d'accéder à la région du Darfour, l'Envoyé spécial de l'ONU est arrivé aujourd'hui à Khartoum dans l'intention de mettre au point avec les autorités un « cessez-le-feu humanitaire ».

L'Envoyé spécial du Secrétaire général pour les affaires humanitaires au Soudan, Tom Eric Vraalsen, est arrivé à Khartoum aujourd'hui à la demande du Coordonnateur des Nations Unies pour les secours d'urgence, Jan Egeland, à la suite de la promesse faite, le 9 février dernier, par le Président soudanais, Omer Hassan Ahmed Al Bashir, de fournir l'accès à la région de Darfour pour les équipes humanitaires.

Cette promesse est considérée comme un pas décisif dans la mesure où, depuis plusieurs mois, les institutions humanitaires n'ont pu accéder aux nombreuses personnes déplacées qui se trouvent dans une région considérée comme l'une des situations d'urgence les plus graves d'Afrique, indique un communiqué publié aujourd'hui par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

L'Envoyé spécial discutera avec les autorités de la mise au point d'un « cessez-le-feu humanitaire » dans la région de Darfour qui abrite près de trois millions de personnes privées d'aide humanitaire. Selon les institutions humanitaires de l'ONU, 15% seulement des personnes dans le besoin auraient eu accès à cette aide.

La moitié de la population de la région de Darfour est directement touchée par le conflit et le nombre de personnes qui ont fui au Tchad a presque doublé, en passant à 110 000 au cours des trois derniers mois. L'année dernière, plus de 700 000 personnes ont été classées dans la catégorie des personnes déplacées, indique OCHA.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.