R.D. du Congo : un observateur militaire de la Mission de l'ONU tué en Ituri

12 février 2004

Un observateur militaire a été tué aujourd'hui au cours d'une attaque lancée par des éléments armés contre un convoi de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC). Le Secrétaire général de l'ONU a exprimé sa tristesse à l'annonce, tôt ce matin à New York, de cette mort tragique.

Un observateur militaire, membre d'une équipe de la MONUC, la Mission des Nations Unies en RDC, a été tué au cours d'une embuscade alors que le groupe revenait de Katoto, un village situé à 22 km au nord-est de Bunia dans la province de l'Ituri, où il s'était rendu pour y vérifier des informations selon lesquelles de graves exactions y avaient été commises par l'Union des Patriotes Congolais (UPC) sur les populations civiles.

Des renforts ont été déployés sur place pour porter assistance au personnel attaqué et récupérer le corps du militaire tué.

La MONUC condamne énergiquement cette attaque contre son personnel et a ouvert une enquête pour identifier les auteurs de l'embuscade et s'assurer qu'ils vont être traduits en justice.

Le Secrétaire général a réaffirmé pour sa part, dans une déclaration communiquée par le Bureau de son porte-parole la détermination de la MONUC, en coopération avec le Gouvernement de la RDC, à poursuivre les coupables et à traduire en justice tous ceux qui sont responsables de cet acte criminel et répréhensible.

Le 21 janvier dernier, le Représentant spécial pour la RDC, William Lacy Swing, avait convoqué le chef de l'UPC, Thomas Lubanga, pour lui signifier son mécontentement à l'égard des multiples attaques dont les troupes de la MONUC faisaient l'objet depuis quelques jours de la part de l'UPC et lui enjoindre d'y mettre un terme.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.