Congo démocratique: la MONUC lance un appel au calme après les incidents de Kisangani

Congo démocratique: la MONUC lance un appel au calme après les incidents de Kisangani

Dans un communiqué publié ce matin, la Mission de l'ONU (MONUC) en République démocratique du Congo (RDC) a lancé un appel au calme à la suite des incidents qui se sont déroulés ce matin dans la ville de Kisangani.

Dans un communiqué publié ce matin, la Mission de l'ONU (MONUC) en République démocratique du Congo (RDC) a lancé un appel au calme à la suite des incidents qui se sont déroulés ce matin dans la ville de Kisangani.

Selon la MONUC, ces incidents auraient été provoqués par des groupes d'étudiants qui ont tenté de stopper, d'endommager et d'incendier plusieurs véhicules de la MONUC qui passaient devant l'Université de Kisangani. Des soldats de la MONUC ont dû tirer en l'air pour disperser les agresseurs et dégager les véhicules et le personnel. Le passager d'un véhicule, personnel de la Mission, a été légèrement blessé par les jets de pierres, ainsi qu'un étudiant qui a reçu une balle dans la main droite et a été hospitalisé.

Ces incidents font suite à la tentative faite cette nuit par un groupe de soldats du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) de cambrioler le domicile d'un professeur de l'Université, qui a été agressé avec son épouse. Au cours de cette tentative, un étudiant avait été blessé à la jambe.

La MONUC, qui a ouvert une enquête sur les circonstances de l'incident, affirme par ailleurs que toute provocation, manipulation des faits ou tentatives de désinformation ne pourrait que nuire au processus du paix en cours en RDC.