La 32e Conférence de la FAO s'achève après avoir voté un budget biennial de 749 millions de dollars en partie versé en euros

10 décembre 2003

La Conférence de la FAO, l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, a achevé sa 32e session aujourd'hui après avoir adopté un budget réduit de 51 millions de dollars en termes réels mais alimenté en euros et dollars pour atténuer la baisse du dollar et après avoir décidé de réduire les mandats de ses futurs directeurs généraux.

La Conférence de la FAO, l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture, a achevé sa 32e session aujourd'hui après avoir adopté un budget réduit de 51 millions de dollars en termes réels mais alimenté en euros et en dollars pour atténuer la baisse du dollar et après avoir décidé de réduire les mandats de ses futurs directeurs généraux.

Le Président de la Conférence, le ministre de l'Agriculture et des Forêts de la Nouvelle-Zélande, Jim Sutton, a estimé que « le fait d'être parvenu à un consensus total sur le budget était une bonne chose même si nous nous sommes exposés aux fluctuations du dollar américain. »

« Je pense », a-t-il ajouté, « que nous pouvons être satisfaits que l'Organisation ait suffisamment de financements pour poursuivre son travail, tout en augmentant l'efficacité de ses actions. »

Il a fait valoir « qu'un budget apportant 103 millions de dollars de plus que les deux années précédentes était un bon résultat, donnant à l'Organisation une plus grande marge de manoeuvre par rapport à ce qui était devenu une situation très serrée, grâce à l'accord pour des contributions fractionnées entre les deux monnaies principales, l'euro et le dollar. »

Le budget voté par la Conférence s'élève à 749 millions de dollars, soit une réduction de 51 millions de dollars en termes réels en raison des fluctuations des taux de change, indique un communiqué de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) publié aujourd'hui.

Le budget de la FAO a été gelé entre 1994 et 2001 à 650 millions de dollars et a augmenté en 2002-2003 pour atteindre 651,8 millions de dollars. Pour maintenir le même pouvoir d'achat, la FAO aurait eu besoin d'un budget de 800,3 millions de dollars pour 2004-2005, précise le communiqué.

Autre décision prise par la Conférence, celle de réduire le mandat de ses futurs directeurs généraux qui seront nommés, à partir de l'élection de 2005, pour un mandat de six ans, renouvelable une seule fois pour une durée de 4 ans.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.