La coopération scientifique entre Israéliens et Palestiniens discutée au Forum de la science à Budapest

7 novembre 2003

L'UNESCO et le Conseil international pour la science, en partenariat avec l'Académie des sciences de Hongrie, organisent, à partir de demain à Budapest, le premier Forum mondial de la science au cours duquel il sera notamment débattu du rôle de la science au service de la paix.

La science est-elle un facteur positif pour le développement social et économique ou un facteur négatif aux effets potentiellement dévastateurs ? Du 8 au 10 novembre, à Budapest, en Hongrie, plus de 300 participants venus d'une soixantaine de pays auront l'occasion de débattre de ces questions dans le cadre du Forum co-organisé par l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Ils y feront également le bilan des évolutions intervenues depuis la première Conférence mondiale sur la science, qui s'est tenue à Budapest en 1999.

Dans le cadre d'une Table ronde internationale sur le thème « La science et la paix : des mots aux actes » seront présentées des expériences concrètes de coopération entre chercheurs israéliens et palestiniens et en particulier la création d'un Centre pour la science à l'université Al-Quds de Jérusalem-Est.

Le Forum clôturera ses travaux le 10 novembre, date de la Journée mondiale de la science (site en anglais) instituée par l'agence de l'ONU, avec la remise des Prix scientifiques de l'UNESCO pour 2003.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.