Les femmes et la science : les lauréates de cinq prix et quinze bourses annoncées par l'UNESCO

8 mars 2004

Cinq chercheuses d'envergure internationale ont été récompensées en reconnaissance de leur contribution scientifique tandis que quinze jeunes femmes du monde entier, « au talent prometteur », reçoivent une Bourse pour conduire des projets de recherche, annonce aujourd'hui l'agence de l'ONU pour l'éducation, la science et la culture.

Cette année, les lauréates, une par continent, sont pour l'Afrique, Jennifer Thomson d'Afrique du Sud pour ses travaux sur le « développement de plantes transgéniques résistantes aux infections virales, à la sécheresse, et à d'autres risques », pour l'Amérique latine, Lucia Mendonça Previato du Brésil « pour avoir fait progresser la compréhension, le traitement et la prévention de la maladie de Chagas » et pour l'Amérique du Nord, Philippa Marrack des Etats-Unis « Pour la caractérisation des fonctions des lymphocytes T dans l'immunité et pour la découverte des superantigènes ».

En ce qui concerne l'Asie/Pacifique, le Prix va à la Chinoise Nancy Ip « pour ses découvertes concernant le contrôle moléculaire de la croissance, de la différenciation et de la formation des synapses dans le système nerveux » et pour l'Europe à la Française Christine Petit « pour avoir élucidé les bases moléculaires et cellulaires de la surdité et d'autres déficits sensoriels héréditaires, chez l'homme »

Un déséquilibre de longue date existe entre hommes et femmes dans la recherche scientifique, souligne le communiqué de l'Organisation pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) publié aujourd'hui.

Non seulement les femmes restent sous représentées dans les professions scientifiques, mais celles qui réussissent à faire carrière dans les sciences bénéficient de moins de soutien et ont moins d'occasions d'évolution de carrière que leurs pairs masculins, ce qui peut entraîner une grande perte de valeur pour la société civile, indique-t-il.

Les récompenses qui viennent d'être décernées, sont attribuées dans le cadre du partenariat « Les Femmes et la Science » établie entre l'Organisation pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et la société L'ORÉAL, en vue de récompenser des chercheuses pour leurs travaux d'exception et de mettre en lumière les femmes de science en général.

Les Lauréates des Prix 2004, d'un montant de 100 000 dollars chacun, qui travaillent dans tous les domaines des Sciences de la Vie, de la biologie cellulaire à l'immunologie et à la prévention des maladies, ont été choisies pour leurs travaux innovants et leurs contributions aux progrès de la science par un jury international de 15 membres éminents de la communauté scientifique mondiale, présidé par Christian de Duve, Prix Nobel de Médecine et Président Fondateur des Prix.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.