La MONUC proteste auprès du gouvernement de la R.D. du Congo pour entrave à ses vérifications

La MONUC proteste auprès du gouvernement de la R.D. du Congo pour entrave à ses vérifications

La Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), qui cherchait à vérifier la cargaison d'un avion suspecté de transporter des armes, en a été empêchée par des militaires en armes, indique avoir protesté auprès du Gouvernement transition de la R.D. du Congo.

Les observateurs militaires de la MONUC, dépêchés à Kamina au Katanga pour vérifier la cargaison d'un avion qui venait de s'y écraser et qui était suspecté de transporter des armes destinées aux groupes armés du Sud-Kivu, se sont vus interdire l'accès de l'appareil par des militaires armés de fusils AK 47 et quelques personnes en civil.

L'équipage russe qui pilotait l'avion, ainsi que l'officier congolais qui se trouvait également à bord de l'appareil, n'ont pas pu être localisé tandis que les autorités militaires de Kamina affirmaient qu'il s'agissait d'un accident banal impliquant un avion civil, selon les informations fournies par la Mission.

La MONUC dénonce ces obstacles et demande aux autorités compétentes d'assurer total et libre accès au site de l'accident afin de lever toute équivoque sur cette affaire, indique le communiqué.