L´Envoyé de l´ONU en Ethiopie et en Erythrée appelle à un retour au calme

17 octobre 2003

Evoquant les tensions dont la presse locale a fait état, l´Envoyé de l´ONU en Ethiopie et en Erythrée a appelé les parties concernées à un retour au calme pour éviter de fragiliser le processus de paix en cours.

Lors d´une conférence de presse à Asmara, capitale de l´Erythrée, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Legwaila Joseph Legwaila, a souligné que, bien qu´il existe des tensions politiques à la suite du rejet par l´une des parties - à savoir l´Ethiopie - des recommandations faites par la Commission chargée du tracé de la nouvelle frontière, la situation dans la zone frontalière entre les deux pays demeurait stable sur un plan militaire.

La Commission du tracé a reçu des parties le mandat d´assurer rapidement la délimitation et l´abornement de la frontière, suite à la signature par l´Ethiopie et l´Erythrée de l´Accord de paix global en décembre 2000 et de l´Accord de cessation des hostilités en juin 2000, dénommés les “Accords d´Alger”. Les décisions de la Commission sont contraignantes et les parties doivent les appliquer intégralement.

M. Legwaila, qui dirige la Mission des Nations Unies en Ethiopie et en Erythrée (MINUEE), a demandé aux journalistes d´éviter d´alarmer outre mesure la population vu que, d´un point de vue militaire, la zone frontalière était calme et ne présentait pas de risques de reprise des hostilités.

“La rhétorique de la guerre n´a jamais été d´une grande aide. C´est pourquoi j´en appelle à la population de l´Ethiopie et de l´Erythrée et à vous, journalistes, dont l´influence sur l´opinion publique est si importante, à rester calmes”, a-t-il déclaré, tout en insistant auprès des journalistes pour qu´ils évitent à l´avenir “d´utiliser un langage qui peut créer un état de panique chez la population des deux pays qui aspire à vivre en paix”.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.