Libéria : l´ONU se félicite que Monrovia soit « exempte d´armes » à la veille de l´inauguration du gouvernement de transition

Libéria : l´ONU se félicite que Monrovia soit « exempte d´armes » à la veille de l´inauguration du gouvernement de transition

media:entermedia_image:62741621-9c53-4188-aeb0-f74b88628e25
Le Commandant des forces de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) a salué les efforts consentis par le gouvernement et la rebellion pour que Monrovia soit « exempte d´armes » d´ici l´inauguration du gouvernement national de transition, le 14 octobre.

Le commandant des forces de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) a salué les efforts consentis par le gouvernement et la rébellion pour que Monrovia soit « exempte d´armes » d´ici l´inauguration du gouvernement national de transition, le 14 octobre.

Exhortant le gouvernement du Libéria et les Libériens unis pour la réconciliation et la démocratie (LURD) à continuer à coopérer pour que Monrovia puisse être « exempte d´armes », le Général Daniel Opande, Commandant des forces de la MINUL, a demandé aux parties de s´assurer qu´il n´y ait plus d´armes dans les camps de personnes déplacées, au cours d´une réunion organisée le 11 octobre pour finaliser les mesures de sécurité devant être prises en vue de l´inauguration du gouvernement de transition.

Lors de la réunion, les parties au conflit ont reconnu qu´il n´y avait pas eu de violation majeure du cessez-le-feu depuis la dernière réunion, lundi dernier, de la Commission mixte de contrôle composée de représentants du gouvernement et des groupes rebelles.

Le Genéral Opande a informé les parties que les forces de la MINUL continueraient à collecter des armes dans les zones identifiées. « Les armes déjà collectées ont été déposées dans des conteneurs fournis par la MINUL », a-t-il précisé.