L´ONU estime que les récentes incursions israéliennes ont privé d´abris 1 240 réfugiés palestiniens

L´ONU estime que les récentes incursions israéliennes ont privé d´abris 1 240 réfugiés palestiniens

media:entermedia_image:71461080-0d68-40d2-8322-26817ae70905
L´agence de l´ONU chargée de porter secours aux réfugiés de Palestine a estimé que la démolition par Israël, la semaine dernière, d´abris de réfugiés dans le camp de Rafah, au Sud de la Bande de Gaza, a laissé 1 240 personnes sans abris.

Entre le 9 et le 11 octobre, les forces israéliennes ont démoli environ 114 abris de réfugiés et six maisons de particuliers dans la Bande de Gaza, indique un rapport de l´Office de secours et de travaux de l´ONU pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) (site en anglais). Environ 117 bâtiments ont été endommagés mais restent habitables, a précisé l´agence de l´ONU.

UNRWA a ajouté qu´il lui était actuellement difficile de répondre aux besoins des 1 240 réfugiés privés d´abris suite aux incursions israéliennes. On estime à 7 523 le nombre de réfugiés palestiniens à Rafah sur les 11 987 réfugiés que compte la Bande de Gaza.

L´agence de l´ONU, qui a fournit aux sans abris des tentes et de la nourriture, a fait part de sa vive inquiétude en ce qui concerne la grave pénurie de logement à Rafah occasionnée par les nombreuses démolitions qui ont eu lieu au cours des trois dernières années.