Libéria : l´agence de l´ONU pour l´alimentation demande 3,5 millions de dollars pour financer l´aide humanitaire

Libéria : l´agence de l´ONU pour l´alimentation demande 3,5 millions de dollars pour financer l´aide humanitaire

media:entermedia_image:d2128694-a654-4d95-8efe-353a04f00bcc
L´agence de l´ONU pour l´alimentation a lancé aujourd´hui un appel de fonds d´un montant de 3,5 millions de dollars destiné à financer l´aide humanitaire au Libéria.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé aujourd´hui à Monrovia, la capitale libérienne, que les fonds demandés permettraient notamment de couvrir les coûts du transport aérien de l´aide humanitaire à l´intérieur du pays et de remplacer les équipements ayant été détruits ou pillés au cours des hostilités.

Malgré plusieurs échanges de tirs signalés dans la capitale la semaine dernière, la situation en matière de sécurité s´est améliorée dans le pays à la suite du déploiement de 3 500 soldats ouest-africains et du départ de l´ancien Président Charles Taylor en août dernier. Transférées à la Mission de l´ONU au Libéria, les troupes ouest-africaines devraient être prochainement renforcées. Il est prévu que les forces de l´ONU au Libéria disposent de 16 000 soldats et personnel de sécurité.

« Le déploiement de milliers de soldats de la paix de l´ONU durant les prochaines semaines devrait permettre d´accéder à certaines parties du pays auxquelles nous n´avons pas pu avoir accès depuis des mois », a déclaré Justin Bagirishya, le Représentant du PAM au Libéria. « Nous savons que de nombreuses personnes ont besoin d´assistance dans ces régions. C´est pourquoi il est crucial pour nous d´avoir la capacité logistique de pouvoir acheminer l´aide et de nous assurer qu´elle est bien distribuée aux personnes qui en ont besoin », a-t-il ajouté.

Le PAM estime qu´il lui faudra près de 9 000 tonnes de nourriture chaque mois pour nourrir jusqu´à 500 000 Libériens. L´agence de l´ONU dispose actuellement de suffisamment de réserves de nourriture jusqu´à la fin de l´année mais a besoin d´urgence de contributions additionnelles afin d´éviter qu´il y ait une pénurie de nourriture au début de 2004. L´agence a précisé que les donateurs avaient déjà contribué à presque la moitié des 6,8 millions demandés par le PAM pour ses opérations d´urgence au Libéria.

La Mission de l´ONU au Libéria (UNMIL) a rencontré aujourd´hui à Monrovia la Commission mixte de contrôle en vue d´examiner la mise en oeuvre de l´accord de cessez-le-feu du 17 juin. L´objectif de la rencontre d´aujourd´hui était d´évaluer la situation sécuritaire et les mesures à prendre pour renforcer la confiance entre les parties et favoriser la mise en place du gouvernement de transition.