Somalie : meurtre d´un membre de l´agence de l´ONU pour les réfugiés

Somalie : meurtre d´un membre de l´agence de l´ONU pour les réfugiés

Le docteur Annalena Tonelli dans son hôpital à Borama
Le Haut Commissariat de l´ONU pour les réfugiés (HCR) a fait part aujourd´hui de « sa consternation et de sa profonde tristesse » à l´annonce du meurtre, en Somalie, du Docteur Annalena Tonelli qui participait depuis 33 ans à des opérations humanitaires en Afrique et que le HCR avait récompensé en lui attribuant un prix d´excellence pour son travail en Somalie.

De nationalité italienne et âgée de 60 ans, Mme Tonelli a été tué par balle dans la nuit de dimanche à lundi dans l´enceinte d´un hopital à Borama, au Nord-Ouest de la Somalie, a précisé le HCR. Les circonstances exactes de son meurtre ne sont pas encore connues.

« Tout le personnel du HCR est bouleversé par la mort de Mme Tonelli », a déclaré Ruud Lubbers, le Haut Commissaire de l´ONU pour les réfugiés. « Elle a consacré sa vie entière à aider les autres et a rempli sa noble mission dans des endroits à la fois isolés et difficiles, sans chercher à ce que son action soit connue du monde extérieur. En faisant cela, elle a touché la vie de milliers de personnes et a prouvé que des individus peuvent encore faire une immense différence. Nous portons le deuil d´une femme réellement extraordinaire », a-t-il ajouté.

En juin dernier, Mme Tonelli avait reçu le Prix Nansen pour les réfugiés, la plus haute récompense accordée par le HCR, pour ses 33 années de travail en Somalie. Celle-ci avait commencé à travailler avec les réfugiés somaliens au Kenya avant de s´installer en Somalie en 1986.