Le Haut Commissariat de l´ONU aux droits de l´homme appelle à un rejet collectif du terrorisme à la suite de l´attentat meurtrier de Djakarta

Le Haut Commissariat de l´ONU aux droits de l´homme appelle à un rejet collectif du terrorisme à la suite de l´attentat meurtrier de Djakarta

En réaction à l'explosion d'une bombe hier à l'Hôtel Marriott de Djakarta, en Indonésie, qui a tué plus de douze personnes, le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme par intérim, Bertrand Ramcharan, a appelé à un rejet collectif du terrorisme et a demandé à ce que les terroristes soient traduits en justice conformément au droit international relatif aux droits de l'homme.

Dans une déclaration communiquée aujourd´hui à Genève, Bertrand Ramcharan s'est associé au Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, pour condamner dans les termes les plus fermes cet acte de terrorisme et présenter ses condoléances au Gouvernement de l'Indonésie et aux familles des victimes de cet acte odieux.