Bougainville : l´ONU se félicite du succès de la deuxième phase du Plan d´élimination des stocks d´armes

Bougainville : l´ONU se félicite du succès de la deuxième phase du Plan d´élimination des stocks d´armes

Noel Sinclair au Conseil de sécurité
Dans l´exposé qu´il a fait ce matin au Conseil de sécurité sur la situation dans la province de Bougainville, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Directeur du Bureau politique des Nations Unies à Bougainville, Noël Sinclair, s´est félicité de l´évolution radicale de la mise en oeuvre de l´Accord de paix de1998 et notamment de l´annonce de la fin de la phase II du Plan d´élimination des stocks d´armes qui donne aux habitants de Bougainville un sentiment de sécurité et de confiance.

Dans l´exposé qu´il a fait ce matin au Conseil de sécurité sur la situation dans la province de Bougainville, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Directeur du Bureau politique des Nations Unies à Bougainville, Noël Sinclair, s´est félicité de l´évolution radicale de la mise en oeuvre de l´Accord de paix de1998 et notamment de l´annonce de la fin de la phase II du Plan d´élimination des stocks d´armes qui donne aux habitants de Bougainville un sentiment de sécurité et de confiance.

Dans son exposé, Noël Sinclair a également évoqué les étapes de la transition qui permettront à Bougainville de se doter d´un gouvernement autonome, l´importance de la participation de Francis Ona des Forces de défense Me'ekamui au processus de paix ainsi que le rôle du Bureau politique pour la mise en oeuvre de la phase III du Plan d´élimination des stocks d´armes qui devrait être achevée d´ici mi-décembre.

Le Directeur du Bureau politique des Nations Unies à Bougainville a rappelé que le Bureau de l´ONU avait organisé un processus de consultation sur l´ensemble du territoire de Bougainville à la suite d´une demande qui lui avait été faite pour vérifier que la phase II avait bien pris fin. De nombreux habitants s´étaient en effet plaints du fait que certaines personnes, notamment les partisans de Francis Ona, avaient conservé leurs armes et que cela pouvait constituer une menace au processus de paix en cours. Le 30 juillet, le Bureau des Nations Unies à Bougainville a pu rendre compte au Gouvernement national du processus de vérification qu´il avait entrepris et confirmer que la phase II était bien terminée.

De l´avis de Noël Sinclair, les Bougainvilliens ont montré qu'ils étaient déterminés à aller au-delà du désarmement et qu´ils étaient prêts à finaliser une Constitution en vue d´organiser des élections et de mettre en place un gouvernement autonome ainsi que de nouvelles institutions. Il a indiqué que son Bureau continuerait à soutenir la mise en oeuvre du processus de paix sur la base de l'expérience acquise par le passé, notamment en surveillant la mise en place de la phase III, et ce, jusqu´à ce que son mandat s´achève à la fin de 2003. En ce qui concerne le transfert au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) du suivi du processus de paix qui est actuellement assuré par son Bureau, Noël Sinclair a demandé à ce que le Département des affaires politiques des Nations Unies puisse travailler de concert avec son Bureau et le PNUD pour assurer une démarche commune et une transition sans heurts.

Outre le Gouvernement de l´Etat indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée, les principales formations de Bougainville sont parties prenantes dans le processus de paix à savoir : le Gouvernement intérimaire de Bougainville, le Gouvernement transitoire de Bougainville, l´Armée révolutionnaire de Bougainville et la Résistance bougainvillienne.