Programme nucléaire iranien : le directeur de l'AIEA bientôt à Téhéran

1 juillet 2003
Mohamed ElBaradei, directeur de l'AIEA

Le Directeur de l'Agence de l'ONU pour l'énergie atomique qui avait lancé un appel à l'Iran, lors de la dernière réunion du Conseil des gouverneurs de l'agence, lui demandant d'accepter de renforcer ses garanties et de lever ainsi les inquiétudes que suscitent ses activités nucléaires, se rendra à Téhéran le 9 juillet.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé aujourd'hui à Vienne que son directeur Mohammed El Baradei se rendrait à Téhéran le 9 juillet à l'invitation des autorités iraniennes pour y mener des discussions approfondies sur la mise en oeuvre des accords de garanties en Iran.

« Les entretiens porteront essentiellement sur les questions non résolues qui sont identifiées dans le rapport du Directeur général et dans la déclaration du Conseil », indique l'AIEA.

Le 19 juin, le Conseil des gouverneurs de l'Agence avait indiqué, dans la déclaration qui concluait ses travaux, qu'il partageait les préoccupations, exprimées par le Directeur général dans son rapport, à l'égard « des défaillances passées de l'Iran qui n'a pas signalé certains matériels et activités (nucléaires) comme l'exigent ses obligations au titre des garanties. »

Pressant l'Iran de conclure au plus vite un protocole additionnel qui permettrait à l'AIEA d'être mieux à même de fournir « des assurances crédibles » sur la nature pacifique des activités nucléaires de l'Iran, le Conseil des gouverneurs de l'agence lui demande aujourd'hui de s'abstenir d'introduire des matières nucléaires dans son usine pilote d'enrichissement d'uranium "aussi longtemps que les questions en suspens ne seront pas réglées."

La signature de protocoles additionnels, destinés à compléter l'accord de garanties généralisées du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) (format tiff), permet à l'AIEA d'effectuer des vérifications approfondies visant à s'assurer que les matières et installations nucléaires ne sont pas détournées de leur objet déclaré.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.