République Centrafricaine : le Conseil de sécurité juge indispensable la tenue rapide d'élections

17 avril 2003

Tout en saluant les progrès politiques en République centrafricaine, le Conseil de sécurité a néanmoins déclaré ce matin que l'élaboration d'un plan d'action pour le dialogue, assorti d'un échéancier, et l'organisation rapide d'élections par les autorités centrafricaines étaient indispensables.

Dans une déclaration à la presse, le Président du Conseil Adolfo Aguilar Zinser a indiqué qu'à l'occasion de leurs consultations à hus clos, les membres du Conseil de Sécurité avaient "salué les progrès politiques en République centrafricaine, l'appel lancé au dialogue national et la nomination d'un gouvernement d'unité nationale, notamment la nomination d'un Premier Ministre respecté."

Les membres du Conseil ont également réitéré leur plein soutien à l'action du Représentant du Secrétaire général, le Général Lamine Cissé, à la tête du Bureau des Nations Unies en République centrafricaine, et exprimé le souhait que les moyens dont dispose le Bureau contribuent au processus politique, et plus particulièrement aux futures élections générales.

Le Conseil a également appelé la communauté des donateurs à s'impliquer dans la reconstruction du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.