Le Conseil appelle au renforcement de la force internationale en République centrafricaine

23 janvier 2004

Après avoir entendu l'exposé du Représentant du Secrétaire général, Lamine Cissé, sur la situation en République centrafricaine et sur les activités du Bureau d'appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République centrafricaine (BONUCA), les membres du Conseil de sécurité ont noté avec satisfaction que la République centrafricaine persistait dans ses efforts en vue de la réconciliation et de la reconstruction du pays.

Les membres du Conseil ont souligné que la poursuite du dialogue national et de la restructuration des forces de sécurité nationales étaient des éléments positifs et ont appelé au renforcement de la force internationale de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC), indique une déclaration à la presse lue par le Président du Conseil pendant le mois de janvier, l'ambassadeur du Chili, Heraldo Muñoz.

Ils ont invité les autorités centrafricaines à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour que les violations des droits de l'homme ne restent pas impunies, a indiqué M. Muñoz.

Les membres du Conseil ont également demandé aux autorités centrafricaines de mener à bien les réformes qui permettront aux opérations électorales d'avoir lieu dans les meilleures conditions et selon le calendrier fixé. Ils ont demandé au Secrétaire général de voir dans quelle mesure le BONUCA pouvait jouer un rôle dans les préparatifs et l'organisation de ces élections.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.