Le Conseil de sécurité salue la prochaine passation de pouvoir au Burundi

16 avril 2003

Saluant la transition politique qui se prépare au Burundi, le Conseil de sécurité de l'ONU a souligné aujourd'hui l'importance de la passation de pouvoir à laquelle s'est engagée le Président Pierre Buyoya et qui doit être effective d'ici au 1er mai.

Dans une déclaration à la presse, le Président du Conseil de sécurité, Adolfo Aguilar Zinser, a indiqué qu'alors que le Burundi s'apprêtait à entrer dans la seconde phase de sa transition politique, les membres du Conseil encourageaient toutes les parties à poursuivre leurs efforts en faveur de la mise en oeuvre intégrale de l'accord d'Arusha.

"C'est dans cet esprit que les membres du Conseil se sont félicités de l'adoption de la loi sur la poursuite des crimes de génocide, des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité par l'Assemblée nationale de transition", a précisé M. Zinser.

Par ailleurs, les membres du Conseil ont instamment demandé aux Forces nationales de libération (FNL) d'Agathon Rwasa de mettre fin aux hostilités immédiatement, de rejoindre sans plus tarder le processus de paix en cours et d'engager des négociations avec le gouvernement, a-t-il précisé.

"Les membres du Conseil ont rendu hommage à l'Union africaine pour le déploiement de forces d'observateurs et ont encouragé le déploiement sans plus tarder des forces de la Mission africaine", a ajouté M. Zinser.

Le Conseil a également lancé un appel à la communauté internationale pour qu'elle mobilise les fonds nécessaires permettant le déploiement de la mission.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.