L'épidémie de pneumopathie atypique endiguée à Guangdong, selon l'OMS

9 avril 2003

L'épidémie de pneumopathie atypique semble endiguée à Guangdong selon les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui considèrent que le système médical de Guangdong a bien fonctionné et que son expérience devrait être partagée avec la communauté internationale.

L'épidémie de pneumopathie atypique semble endiguée à Guangdong selon les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui considèrent que le système médical de Guangdong a bien fonctionné et que son expérience devrait être partagée avec la communauté internationale.

Le nombre de cas enregistrés de pneumopathie atypique, aussi appelée Syndrome respiratoire aigu ou SRAS, n'a cessé de baisser depuis le mois de mars même si de nouveaux cas continuent d'être enregistrés, indique, dans un premier rapport, l'équipe de l'OMS chargée d'enquêter à Guangdong, la région de Chine où l'épidémie, est apparue et s'est le plus développée. Elle insiste toutefois sur la nécessité d'améliorer la surveillance des zones rurales et décrit les procédures à mettre en place à cet effet.

Le système médical de Guangdong a bien fonctionné, tous les cas suspects ayant été rapidement détectés et signalés, indiquent les experts dans leur rapport. "Les cliniciens de Guangdong qui sont les seuls dans le monde à avoir traité autant de patients, ont acquis une expérience qu'il faudrait mettre à la disposition de la communauté internationale", soulignent-ils.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.