Kofi Annan recommande le maintien d'une présence réduite de la Mission de l'ONU en Sierra Leone

19 mars 2003

Dans un rapport publié cette semaine sur la situation de la Mission des Nations Unies en Sierra Léone (MINUSIL), le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a proposé une réduction progressive des effectifs de la Mission et la prorogation du mandat de la MINUSIL pour une nouvelle période de six mois, jusqu'au 30 septembre 2003.

Dans un rapport publié cette semaine sur la situation de la Mission des Nations Unies en Sierra Léone (MINUSIL), le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a proposé une réduction progressive des effectifs de la Mission et la prorogation du mandat de la MINUSIL pour une nouvelle période de six mois, jusqu'au 30 septembre 2003.

"L'évolution de la situation ces derniers mois a confirmé qu'il était prudent de poursuivre une réduction progressive des effectifs de la Mission en fonction des progrès réalisés", a indiqué le Secrétaire général, en soulignant également que "les premières graves difficultés récemment rencontrées par les Forces armées et la police de Sierra Léone ont révélé l'existence de lacunes considérables sur le plan sécuritaire".

Dans ces conditions, M. Annan a insisté que la présence de la MINUSIL rassurait les populations locales en empêchant une détérioration de la situation. En outre, il a souligné l'importance de trouver une solution rapide au conflit libérien, affirmant que "la sécurité et la stabilité de la Sierra Leone ne peuvent être pleinement assurées tant que persiste le conflit au Libéria".

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.