OMS: la consommation de fruits et de légumes peut réduire les risques de cancer

13 mars 2003

La consommation de fruits et légumes peut réduire le risque de cancers, en particulier ceux de l'appareil gastro-intestinal, révèle une étude contenue dans la nouvelle revue scientifique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un des organes de l'OMS, l'Agence internationale pour la recherche sur le cancer (AIRC), a découvert qu'en Occident, un cancer sur 10 est du à une consommation insuffisante de fruits et de légumes. « Il s'agit là d'un message important pour les gouvernements, l'industrie alimentaire et les consommateurs », a déclaré le directeur de l'AIRC.

En revanche, le Président du Groupe de travail de l'AIRC a reconnu la difficulté de recueillir des preuves convaincantes sur le lien entre régime alimentaire et cancer. Les habitudes alimentaires, a-t-il expliqué, sont très complexes et s'accompagnent d'autres habitudes comme la consommation de cigarettes ou d'alcool qui peuvent influer sur les risques de cancers.

Pour les scientifiques, la preuve la plus évidente de l'effet anti-cancer des fruits et de légumes se voit dans les cancers de l'estomac, des poumons et de l'œsophage.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.