Le Secrétaire général se montre optimiste sur les chances d'un règlement du dossier chypriote la semaine prochaine

Le Secrétaire général se montre optimiste sur les chances d'un règlement du dossier chypriote la semaine prochaine

Moins d'une semaine avant son rendez-vous de La Haye avec les dirigeants chypriotes grecs et turcs, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a exprimé son optimisme sur les chances d'un règlement de ce dossier, permettant ainsi l'adhésion d'une île unifiée à l'Union européenne(UE).

Moins d'une semaine avant son rendez-vous de La Haye avec les dirigeants chypriotes grecs et turcs, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a exprimé son optimisme sur les chances d'un règlement de ce dossier, permettant ainsi l'adhésion d'une île unifiée à l'Union européenne (UE).

"Je crois qu'il s'agit d'une occasion unique pour les populations de l'île", a déclaré ce soir le Secrétaire général à l'issue d'une réunion à huis clos du Conseil de sécurité. "J'ose espérer que les dirigeants des deux communautés viendront préparés à La Haye à me donner leur réponse définitive", a-t-il ajouté.

M. Annan a révélé que les nouvelles recommandations de paix prévoyaient, entre autres, un nouveau nom pour "une nouvelle République de Chypre, qui sera une fédération composée de deux Etats constituants, un Etat chypriote grec et un Etat chypriote turc". Le plan de paix prévoit également des arrangements sécuritaires entre la Grèce et la Turquie.

En revanche, le Secrétaire général a estimé qu'en cas de réponse négative à ses propositions, une Chypre unifiée ne serait pas en mesure de joindre l'Union européenne à la date prévue du 16 avril.