Kofi Annan réafirme qu'une action entreprise contre l'Iraq en dehors du Conseil de sécurité aurait une portée diminuée

Kofi Annan réafirme qu'une action entreprise contre l'Iraq en dehors du Conseil de sécurité aurait une portée diminuée

Kofi Annan s'adresse à la presse
Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a réaffirmé ce matin que toute action entreprise contre l'Iraq sans la caution du Conseil de sécurité aurait une portée diminuée.

Dans des remarques faites ce matin aux journalistes à son arrivée à l'ONU, le Secrétaire général a également souligné l'importance d'une position commune du Conseil sur l'Iraq, indiquant que si ses membres pouvaient joindre leurs efforts pour régler la crise d'une manière efficace, "la crédibilité et l'influence du Conseil s'en trouveraient renforcées".

M. Annan a précisé par ailleurs qu'il était toujours prêt à offrir ses bons offices dans cette affaire, mais que, dans les circonstances actuelles, il n'avait pas l'intention de se rendre en Iraq.