Sud Liban: les Nations Unies "profondément préoccupées" par la poursuite des violations aériennes de la Ligne bleue par Israël

3 février 2003

Dans un communiqué daté d'aujourd'hui à Beyrouth, au Liban, le Représentant spécial de l'ONU au Sud Liban a exprimé "la profonde préoccupation" des Nations Unies devant le maintien, voire la récente intensification, du nombre des violations aériennes de la Ligne bleue par Israël.

Staffan de Mistura affirme en effet que six violations aériennes de la Ligne bleue ont été signalées hier par la Force intérimaire de l'ONU au Liban (FINUL), et, qu'en outre, d'autres violations de l'espace aérien libanais se poursuivaient plus au nord.

Les survols des différentes régions du Liban sont parfois effectués à basse altitude et se déroulent dans des zones peuplées, précise le communiqué.

Soulignant les risques d'escalade que posaient ces survols dans un contexte régional déjà très tendu, M. de Mistura rappelle que le 30 janvier, le Conseil de sécurité avait adopté une résolution qui déplore les violations "par voies aériennes, maritimes ou terrestres" de la ligne de retrait et invite les parties à mettre fin à de telles actions.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.