Le Secrétaire général appelle les dirigeants politiques ivoriens à appliquer l'Accord de paix conclu en France

3 février 2003

Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a lancé un nouvel appel aux dirigeants et au peuple ivoiriens pour qu'ils oeuvrent à l'application de l'Accord de paix récemment conclu en France.

Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a lancé un nouvel appel aux dirigeants et au peuple ivoiriens pour qu'ils oeuvrent à l'application de l'Accord de paix récemment conclu en France.

Dans un communiqué publié ce matin, le Secrétaire général affirme que l'Accord de Linas-Marcoussis, négocié par les différents partis ivoiriens et entériné par la Conférence des Chefs d'Etat le 26 janvier à Paris, représente un premier pas important vers la restauration de la paix et de la stabilité dans une Côte d'Ivoire réunifiée. "En se joignant à cet accord, les Nations Unies réaffirment leur résolution à maintenir leur contribution aux efforts déployés pour mettre un terme au conflit et aux souffrances du peuple ivoirien", ajoute M. Annan.

Pour sa part, l'Envoyée humanitaire de l'ONU pour la crise en Côte d'Ivoire, Carolyn McAskie, a achevé sa visite de trois jours au Libéria, au cours de laquelle elle a visité plusieurs centres qui accueillent quelques-unes des 70 000 personnes réfugiées dans ce pays en raison des violences en Côte d'Ivoire.

Mme. McAskie continue d'étudier les conséquences de la crise ivoirienne sur les pays voisins par une visite en Guinée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.