Les membres du Conseil de sécurité expriment leur satisfaction quant à la conclusion de l'accord sur la Côte d'Ivoire

28 janvier 2003

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur satisfaction quant à la conclusion d'un accord par les forces politiques ivoiriennes à l'occasion lors de la Table ronde qui s'est déroulée dans la région parisienne du 15 au 23 janvier. C'est ce qu'a annoncé ce soir l'Ambassadeur de France Jean-Marc de La Sablière, dont le pays assure la présidence par rotation du Conseil.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur satisfaction quant à la conclusion d'un accord par les forces politiques ivoiriennes à l'occasion de la Table ronde qui s'est déroulée dans la région parisienne du 15 au 23 janvier. C'est ce qu'a annoncé ce soir l'Ambassadeur de France Jean-Marc de La Sablière, dont le pays assure la présidence par rotation du Conseil.

Dans une déclaration présidentielle à l'issue de consultations, les membres du Conseil ont rappelé également l'importance du soutien des Etats membres de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) au rétablissement de la paix, et se sont félicités de la poursuite du déploiement de la force de l'ECOMOG sous commandement sénégalais.

Le Conseil a en outre remercié la France de ses efforts diplomatiques et de son déploiement militaire en vue de concourir à un règlement politique de la crise, ainsi que le Secrétaire général du rôle important qu'il a bien voulu jouer, directement ou par l'intermédiaire de son Représentant spécial, dans ces discussions.

Au cours des consultations qui ont précédé la déclaration présidentielle, le Secrétaire général, qui a participé à la signature de l'accord de Paris, a affirmé que l'accord était encré dans la formation d'un gouvernement d'unité national et dans la réconciliation nationale. "Dix mouvements politiques ivoriens, y compris le parti au pouvoir et les mouvements rebelles, ont joint leurs efforts pour aboutir à cet accord", a-t-il dit.

Le secrétaire général a enfin fait part de son intention de nommer prochainement un Représentant spécial de l'ONU en Côte d'Ivoire chargé d'aider les autorités ivoiriennes dans leurs efforts pour restaurer le fonctionnement normal des institutions et pour relancer l'activité économique du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.