Le HCR suspend temporairement ses opérations en Côte d'Ivoire

28 janvier 2003

L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a annoncé qu'elle était contrainte à suspendre temporairement ses opérations en Côte d'Ivoire en raison de l'insécurité qui règne dans le pays.

L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a annoncé qu'elle était contrainte à suspendre temporairement ses opérations en Côte d'Ivoire en raison de l'insécurité qui règne dans le pays.

Cette suspension concerne entre autres les opérations de rapatriement des réfugiés libériens, dont 900 ont pu regagner leur pays à ce jour.

Les récentes manifestations violentes qui se sont produites dans la capitale commerciale du pays, Abidjan, et l'insécurité qui prévaut dans d'autres régions ont incité le HCR à demander à son personnel de rester chez soi jusqu'à nouvel ordre.

Pour sa part, l'Envoyée humanitaire de l'ONU pour la crise en Côte d'Ivoire, Carolyn McAskie, poursuit sa visite dans ce pays. Aujourd'hui, elle a tenu une série d'entretiens avec les représentants des agences de l'ONU à Abidjan pour examiner les modalités d'une intensification des efforts de coordination de l'aide humanitaire en Côte d'Ivoire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.