La Commission de l'ONU pour les droits de l'homme élit son président à bulletins secrets

20 janvier 2003

La Commission de l'ONU pour les droits de l'homme a procédé aujourd'hui à l'élection de son président à bulletins secrets, rompant avec une tradition d'une cinquantaine d'années pendant lesquelles les présidents étaient désignés par acclamation.

La Commission de l'ONU pour les droits de l'homme a procédé aujourd'hui à l'élection de son président à bulletins secrets, rompant avec une tradition d'une cinquantaine d'années pendant lesquelles les présidents étaient désignés par acclamation.

Par 33 voix contre trois et 17 abstentions, les membres de la Commission ont élu Mme. Najat al-Hajjaji (Libye) comme leur nouveau présidente. A l'issue de son élection, Mme. al-Hajjaji a affirmé que la Commission devait confirmer le caractère universel, indivisible et complémentaire des droits de l'homme, et signaler son intention d'aborder les questions des droits de l'homme dans tous les pays, pas seulement dans certains, en tenant compte des différences religieuses, culturelles et historiques dans le monde.

La désignation ce matin du nouveau Bureau de la Commission des droits de l'homme s'inscrit dans les efforts qui visent à améliorer l'efficacité de cet organe en procédant à l'élection de sa présidence longtemps à l'avance de l'ouverture de ses travaux.

La 59e session de la Commission aura lieu à Genève du 17 mars au 25 avril.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.