L'ex-président de Serbie transféré au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie de La Haye

20 janvier 2003

L'ex-président de Serbie, Milan Milutinovic, a été transféré ce matin au centre de détention du Tribunal pénal international de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), dont le siège est à La Haye. Il devra répondre des accusations de crimes contre l'humanité et de violations des lois de la guerre dont il se serait rendu coupable au cours du conflit au Kosovo.

L'ex-président de Serbie, Milan Milutinovic, a été transféré ce matin au centre de détention du Tribunal pénal international de l'ONU pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), dont le siège est à La Haye. Il devra répondre des accusations de crimes contre l'humanité et de violations des lois de la guerre dont il se serait rendu coupable au cours du conflit au Kosovo.

La date de sa première comparution n'a pas été fixée.

L'inculpation contre M. Milutinovic stipule en particulier qu'en tant que président de son pays, il a participé à une entreprise criminelle qui visait à expulser un nombre considérable d'habitants albanophones du Kosovo, afin de maintenir la mainmise serbe sur la province.

Elu à la présidence de son pays en décembre 1997, M. Milutinovic a quitté ses fonctions le 29 décembre dernier.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.