Le responsable de l'ONU aux droits de l'homme attendu en Angola

Le responsable de l'ONU aux droits de l'homme attendu en Angola

Sergio Vieira de Mello
Le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Sergio Vieira de Mello, devait arriver aujourd'hui en Angola pour une visite de trois jours au cours de laquelle il s'entretiendra avec les principaux dirigeants politiques du pays de l'évolution du processus de paix et du rôle des droits de l'homme dans la réconciliation nationale.

Le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Sergio Vieira de Mello, devait arrivé aujourd'hui en Angola pour une visite de trois jours au cours de laquelle il s'entretiendra avec les principaux dirigeants politiques du pays de l'évolution du processus de paix et du rôle des droits de l'homme dans la réconciliation nationale.

Hier, M. de Mello s'est entretenu à Kinshasa, au Congo démocratique, avec le Président Joseph Kabila, lui faisant part de sa préoccupation au sujet des récentes peines de mort prononcées par un tribunal militaire à l'encontre d'une trentaine de personnes accusées d'avoir participé à l'assassinat du précédent président, Laurent-Désiré Kabila.

Hier également, deux Rapporteurs spéciaux de l'ONU - Asma Jahangir, chargé des questions d'exécutions sommaires et arbitraires, et Iulia Antoanella Motoc, qui s'intéresse à la situation des droits de l'homme en République démocratique du Congo (RDC), ont exprimé leurs propres inquiétudes au sujet de ces condamnations à mort, ainsi qu'au sujet d'informations faisant état de la récente exécution de 15 personnes condamnées à mort par un tribunal militaire. Les deux experts des droits de l'homme ont affirmé en effet que, selon les informations reçues, les procès de ces personnes n'auraient pas été équitables.