Liban: Kofi Annan recommande que le mandat de la FINUL soit reconduit jusqu'à la fin de juillet

15 janvier 2003

Affirmant que sous les apparences de calme la tension persiste au Sud Liban, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a recommandé que le mandat de la Force intérimaire de l'ONU au Liban (FINUL) soit reconduit pour une nouvelle période de six mois, jusqu'au 31 juillet.

Affirmant que sous les apparences de calme la tension persiste au Sud Liban, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a recommandé que le mandat de la Force intérimaire de l'ONU au Liban (FINUL) soit reconduit pour une nouvelle période de six mois, jusqu'au 31 juillet.

Dans un rapport rendu public sur la situation dans la région, le secrétaire général encourage les autorités de Beyrouth à poursuivre leur politique de consolidation de leur autorité sur la région, et réitère son appel aux parties pour qu'elles respectent pleinement la ligne de retrait tracée par les Nations Unies au Sud Liban. "La violation de cette ligne risquerait de destabiliser la situation sur le terrain", observe le rapport.

Affirmant qu'aucune réduction supplémentaire du personnel de la FINUL n'était prévue en 2003, M. Annan a attiré l'attention sur la situation budgétaire précaire de la Force, dont le déficit atteint près de 94 millions de dollars.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.