La protection des populations civiles dans les conflits armés est mise en relief au Conseil de sécurité

21 décembre 2002

Condamnant toutes les attaques et tous les actes de violence dirigés contre les populations civiles, le Conseil de sécurité a demandé hier soir à tous les mouvements, groupes et factions armés d'observer les dispositions de la Charte des Nations Unies et autres instruments juridiques internationaux en la matière.

Condamnant toutes les attaques et tous les actes de violence dirigés contre les populations civiles, le Conseil de sécurité a demandé hier soir à tous les mouvements, groupes et factions armés d'observer les dispositions de la Charte des Nations Unies et d'autres instruments juridiques internationaux en la matière.

Dans une déclaration présidentielle lue à l'occasion d'une séance du Conseil, l'Ambassadeur Alfonso Valdivieso de Colombie, dont le pays préside le Conseil au mois de décembre, a affirmé que ses collègues partageaient la conviction que la séparation entre combattants et civils, et les tentatives de réconciliation et de rétablissement rapide de l'état de droit et de la justice constituaient les principaux éléments d'une transition réussie du conflit à la paix.

Le 10 décembre, le Conseil avait consacré une séance d'une journée à cette question, à l'occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de l'homme.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.